Nous contacter 06.09.37.46.06

0

Message important !

 

L'équipe de La Maison du Sureau est en congés du 22 décembre 2018 au 22 janvier 2019.

Les commandes passées durant cette période seront traitées et expédiées à partir du 22 janvier 2019.

 

Merci de votre compréhension.

Le bon et le mauvais sureau

Ne pas confondre le bon sureau noir avec le sureau yéble !

Le sureau yèble : une variété très toxique

Attention, il existe plus d'une centaine de variétés de sureau (voir SUREAU/SAMBUCU), dont le sureau yèble.


Le sureau yèble (ou hièble) (Sambucus ébulus) est une variété très TOXIQUE ! Il est donc prudent de bien connaitre les différences entre le bon sureau et le mauvais que l'on trouve dans nos campagnes.
 

Le sureau yèble (Sambucus ébulus) est toxique en raison de ses propriétés vomitives et laxatives très puissantes.

Il ne s'agit pas là d'un arbuste comme le bon sureau noir (Sambucus nigra), mais d'une herbacée rhizomique, qui donne une grappe dont les fruits ont un goût très amer et son odeur est très désagréable en fin d'automne lors du pourrissement de cette herbacée.

 

Il prolifère en "famille" sur le bord des routes et dans les fossés humides. (photo ci-dessous)

 

Famille de sureau yèble (Sambucus ébulus)

Le sureau yèble est facile à reconnaître

Les fleurs et les baies du sureau yèble (Sambucus ébulus) sont toujours tournées vers le ciel en haute de tige (photo ci-dessous) alors que les baies du sureau noir sont penchées vers le sol à maturité.

Par ailleurs, le sureau yèble (Sambucus ébulus) est une petite plante herbacée rhizomique de 0,70 m à 1,50 m de hauteur qui disparaît en hiver, avec une floraison tardive fin juin-juillet, avec des corymbes (grappes) qui sont dressées vers le ciel. Il a le même habitat que le sureau noir (Sambucus nigra) alors que ce dernier est un arbuste de 4 à 5 m, voir un arbre qui peut atteindre les 5 à 10 m de hauteur et garde son bois en hiver.

 

Le sureau yèble (Sambucus ébulus) une plante bio-indicatrice des sols humides engorgés en azote, mais qui, à la différence du sureau noir (Sambucus nigra), est en phase de nitrification. On retrouve donc couramment le sureau yèble (Sambucus ébulus) le long des petits ruisseaux et des fossés dans les zones agricoles humides et fraîches où l'on pratique une agriculture intensive, chimique avec des intrants azotés, avec labour et engins lourds qui compactent le sol et polluent les eaux. Le sureau yèble (Sambucus ébulus) indique des sols pollués aux nitrates. C'est une plante seuil qui indique la nécessité de réactivé la vie microbienne aérobie du sol.

Corymbes de sureau yèble (Sambucus ébulus)

Copyright depuis 2018

La Maison du sureau / Coodémarrage.53, Rue Louis de Broglie - Bât. K, 53810 CHANGÉ - France